Maurin Ollès

Acteur / Metteur en scène

Maurin Ollès est né en 1990 à la Ciotat. Il intègre en 2009 le conservatoire de Marseille où il suit les cours de Pilar Anthony et Jean-Pierre Raffaélli. Il entre à l'École Supérieure d'Art Dramatique de la Comédie de Saint-Étienne en 2012. À sa sortie, il joue dans Un beau ténébreux mis en scène par Matthieu Cruciani, dans Portrait Foucault mis en scène par Pierre Maillet, dans Tumultes mis en scène par Marion Guerrero et dans Truckstop, mis en scène par Arnaud Meunier et présenté à la Chapelle des Pénitents Blancs au festival d'Avignon 2016. Son spectacle Jusqu'ici tout va bien créé avec de jeunes comédiens amateurs de Saint-Étienne est programmé dans le cadre du Festival Contre Courant à Avignon en 2015 et dans le cadre des tournées culturelles organisées par la CCAS à l'été 2016. En 2017 il retrouve Matthieu Cruciani avec Au plus fort de l'orage, pour le festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence.
En 2018, il travaille de nouveau avec Arnaud Meunier dans J'ai pris mon père sur mes épaules de Fabrice Melquiot et avec Paul Pascot dans L'amérique de Serge Kribus. Parallèlement il a co-réalisé avec Clara Bonnet, À cause de Mouad, un court-métrage tourné avec des jeunes adolescents stéphanois. A l'automne 2018, il participe au dispositif régional "culture et santé" coordonné par La Comédie de Saint-Étienne. Il crée dans ce cadre le spectacle Pour l'amour de quoi et tourne dans une trentaine d'établissements de santé de la Loire. La saison 2019/2020, il reprend la tournée de Saigon de Caroline Guiela Nguyen.

Gaël Sall

Acteur / Metteur en scène

Gaël Sall a été formé pendant deux ans en école de cinéma puis au conservatoire du Xe arrondissement de Paris. Durant ces années, il a participé à des tournages de courts, moyens et longs métrages ainsi qu'à des pièces de théâtre et des performances (théâtre de la Bastille, théâtre Monfort, théâtre de Vanves, ménagerie de verre...). Pour la préparation du film et de la performance U.F.E ( Un film évènement de César Vayssié ) il participe à des résidences de théâtre, de danse et d'écriture avec Dimitri Chamblas, Louis Pagès, Mathilde Monnier ou encore François Chaignaud. Il a participé au projet long de quatre mois au théâtre du point du jour à Lyon avec Yves Noël Genod et a joué dans 4 pièces différentes (No 5, OR, La splendide actrice et Vivre ). Il créé et met en scène en 2015 le spectacle traitant de la justice pour mineurs Jusqu'ici tout va bien avec Maurin Ollès, joué à Avignon la même année, en 2017. Il rencontre en 2016 l'auteur et metteur en scène israëlien  Yuval Rozman avec qui il collaborera sur le projet  T.B.M - Tunnel Boring Machine
 traitant de l'amour et de l'homosexualité sur fond de conflit israëlo-palestinien. En 2019 il travaillera avec Bob Wilson dans Le Livre de la jungle 

Clara Bonnet

Actrice / Metteuse en scène

Clara Bonnet se forme au Conservatoire du 8ème arrondissement de Paris, sous la direction de Marc Ernotte. En septembre 2011, elle intègre L'École de la Comédie de Saint-Étienne. À sa sortie, elle joue dans Notre peur de n'être de Fabrice Murgia, présenté dans le cadre du Festival d'Avignon, édition 2014, ainsi qu'à la Biennale de Venise 2015. Elle travaille ensuite avec Matthieu Cruciani qui la met en scène dans Un beau ténébreux, de Julien Gracq. En 2017, elle joue avec Alexis Forestier pour le projet Module Dada, présenté au Théâtre de Vidy Lausanne. En 2018, elle retrouve Fabrice Murgia avec le spectacle Sylvia. Elle fait également partie du Collectif Marthe, compagnie associée depuis trois ans au Théâtre de la cité internationale à Paris et nouvellement au Théâtre du Point du Jour à Lyon. Le collectif Marthe à créé Le Monde Renversé en 2018 au TCI et Tiens ta garde en 2020 à la Comédie de St Étienne. Parallèlement, elle participe à des projets cinématographiques sous la direction de Nicolas Klotz, Benoît Cohen, James Huth et Lucas Bernard. Elle a également joué pour la télévision dans la série Engrenages et a co-realisé avec Maurin Olles le court-métrage À cause de Mouad.

Bedis Tir

Musicien

Bedis Tir nait à Marseille le 29 juillet 1990. Son amour de la musique grandit en lui et s'affirme lors de l'été 2010 où il écrit et produit un  premier projet musical. Cet album, mélange de musique contemporaine et de Hip Hop et fruit de trois semaines de résidence, sera le début d'un foisonnant chemin de créations et collaborations musicales. Souhaitant renforcer ses connaissances 
théoriques, il suit un cursus de musicologie à l'université d'Aix-Marseille tout en continuant la pratique en groupe et en solitaire. Un jeune réalisateur lui propose alors d'écrire la musique de son premier long métrage, Raoul et Annina. Il crée ensuite le groupe de rock progressif Mama Stone & The Swang Gang qu'il veut un laboratoire d'expérimentation sonore, instrumentale et de techniques de production. Le premier album Howl & Owl touche plusieurs réalisateurs dont Giulia Montineri, Lucas Azémar, Max Hammel, le plus connu étant Laurent Cantet, qui, suite à son écoute lui confie l'écriture de la BO de L'Atelier . Bande son qu'il co-écrit avec Edouard Pons. Ces expériences façonnent le rapport de Bedis Tir à la musique et le poussent à aller au-delà des réflexes discursifs et des habituelles constructions musicales. Il se plait à peindre une fresque qui souligne avec intensité l'image mais sait la mettre en relief, s'en écartant voire la contredisant au moment juste. Il cherche ainsi à être à l'endroit exact où naît la tension entre attente et découverte et manie avec grâce, fusion et indépendance et cela  se retrouve naturellement dans ses créations hors cinéma et en conforte le caractère innovateur. Le dernier album de Mama Stone & The Swang Gang, Quarks, en est un témoin. 

Mehdi Rondeleux

Cinéaste

Monteur de formation, Mehdi fait ses armes à la télévision pour Arte (avec l'émission 28 minutes) ou Canal + (Dimanche+ , Le Grand Journal). Il réalise en 2013 son premier projet de documentaire, Azar, une série de trois portraits d'hommes et de femmes à travers l'Algérie d'aujourd'hui, qui agissent pour l'environnement. Il co-réalise deux ans plus tard Kak Igra, un court métrage documentaire dans l'intimité de l'équipe de France de Judo, durant les championnats du monde à Tchéliabinsk en Russie. En 2017, il suit une artiste pendant quatre mois qui entreprend une traversée de l'Europe en skate. Soutenu par des chaînes de télévision locales, par le CNC et la Procirep, cette aventure aboutie à un long métrage documentaire sur un voyage initiatique à la rencontre d'une jeunesse européenne alternative. Le film intitulé Tant qu'on ira vers l'est sera par la suite sélectionné dans plusieurs festivals.

Julie Lapalus

Administratrice

Née à Paris, Julie a parcouru les théâtres depuis son enfance aux côtés de ses parents acteurs et musiciens et de sa sœur jumelle. Après les classes préparatoires littéraires et une formation musicale, elle se spécialise en administration et production du spectacle à l’ENSATT (Ecole Nationale des Arts et des Techniques du Théâtre de Lyon). Dès sa sortie, elle intègre l'équipe de production d’Arnaud Meunier à La Comédie de Saint-Etienne. Projet ambitieux sur les écritures contemporaines, elle coordonne et promeut les spectacles du directeur et des artistes associés. Dans ce cadre, elle travaille en lien étroit avec Matthieu Cruciani et Emilie Capliez, aujourd’hui à la tête du CDN de Colmar. Désireuse de créer de nouvelles complicités et d’explorer une autre facette du métier, Julie s’engage aujourd’hui auprès de compagnies de théâtre contemporain en production et développement. Elle collabore notamment avec Agnès Renaud - Cie l’Esprit de la Forge, Maurin Ollès - Cie La Crapule, Logan de Carvalho - Cie Tracasse. Sensible aux questions de pédagogie et d'inclusion, Julie épaule également sa sœur dans son projet d’école Montessori ainsi que son compagnon dans son travail d’éducateur auprès de personnes autistes.

 

©2019 by La Crapule. Proudly created with Wix.com